Huile de Millepertuis

23/10/2020

Macérât huileux de millepertuis.


L'heure n'est plus à la récolte du millepertuis, la période idéale étant autour du 24 juin, et pourtant je souhaite vous parler aujourd'hui des possibilités de réaliser une huile de massage aux nombreux bienfaits. En effet grâce aux inflorescences (sommités fleuries) de Millepertuis récoltées,  vous pouvez préparer un macérât huileux aux vertus bénéfiques pour la santé et en cosmétologie. 

Où le trouver et comment le reconnaitre (l'été prochain ;) :

Le millepertuis pousse au bord des chemins, des routes, dans les clairières et lisières des bois en sol plutôt sec. C'est une plante de 20 à 80 cm de haut formant des tiges avec des feuilles criblées de points blanchâtres et translucides visibles à contre jour. Ses fleurs sont jaunes et si vous voulez être parfaitement sûr qu'il s'agit bien de millepertuis, voici une technique imparable afin de bien le reconnaitre : en froissant ses bourgeons de fleurs entre vos doigts, vos doigts se tâchent alors de rouge.

Pour préparer de l'huile de millepertuis vous avez besoin de :

- fleurs et boutons de millepertuis                                                                                                           - huile vierge bio (olive ou tournesol)                                                                                                      - un bocal en verre (style pot à confiture)

Comment procéder :

Disposez les fleurs dans le bocal puis rajoutez l'huile de sorte qu'elle recouvre complètement les fleurs. 

Fermez bien le bocal et étiquetez votre pot en inscrivant ce que vous y avez mis ainsi que la date.


Comme pour tout macérât huileux, laissez macérer minimum 3 semaines sachant que plus vous laisserez macérer votre préparation plus votre huile aura pu se gorger des vertus de la plante. 

Idéalement il est bon de laisser la préparation macérer au soleil afin qu'elle puisse bénéficier des pouvoirs des rayons solaires.

Veillez à remuer doucement et régulièrement votre préparation.


En photo vous pouvez voir mon macérât de l'année passée. L'huile a pris une couleur rouge sang, caractéristique typique du macérât huileux de millepertuis.


Ses différentes vertus et propriétés :

- calmante, régénératrice et cicatrisante

- idéale en application locale pour les névralgies, les crampes et les rhumatismes

- contribue à soulager les muscles et articulations douloureux

- contre les coups de soleil, plaies bénignes, irritations et brûlures légères.

- très efficace pour les crevasses, les gerçures, les peaux abimées et ridées

Précaution d'emploi :

Le millepertuis étant photosensibilisant, cette huile ne doit pas être utilisée avant une exposition au soleil.


Mon expérience:

Au fil de mes utilisations, j'ai eu le plaisir de pouvoir constater et apprécier sa grande efficacité pour soulager les douleurs musculaires, articulaires et même spasmodiques (et les douleurs ça me connaît, suis fibromyalgique). 

Encore une merveille que la nature nous offre généreusement. Profitons-en !

Bonnes préparations futures.

Eleonore (Nora).

Sources : « Les huiles de fleurs solarisées » du Dr Claudine Luu et  « Plantes médicinales. Secrets et remèdes d'autrefois » aux éditions Debaisieux.